Présentation

Le Projet régional – gouvernance et développement des connaissances ("ReGoKo", don du FEM de US$ 3 millions)…

… a été élaboré afin de promouvoir l'intégration des questions environnementales dans les politiques sectorielles et de développement de l'Egypte, du Liban, du Maroc, des Territoires Palestiniens et de la Tunisie (bénéficiaires) ainsi que de l’Algérie, de la Libye et de la Syrie (bénéficiaires potentiels). Le projet vise à atteindre cet objectif via :

  • la production de connaissances innovantes sur les questions environnementales, axées principalement sur des sujets liés à l'eau (ressources en eau douce, côtières et marines), et
  • l'organisation d’ateliers, séminaires, réunions et conférences utilisant ces connaissances pour renforcer la capacité des acteurs clés au niveau local, national et régional.

Le Plan Bleu est l’agence de mise en œuvre du projet et responsable de la gestion des fonds du projet et de toutes les transactions financières connexes. La Banque mondiale est l’agence d’exécution du Projet.

Le projet comprend trois composantes :

  • La composante 1 – gouvernance (US$ 1,5 million ou 50 % des coûts du projet) vise à promouvoir le dialogue, la coordination, l'intégration, et la synergie entre les parties prenantes locales, nationales et régionales sur les questions environnementales, en se référant en particulier aux sujets lies a l'eau (ressources en eau douce, côtières et marines).
  • La composante 2 – développement des connaissances (US$ 1,2 million ou 40 % des coûts du projet) vise à produire des connaissances innovantes sur les questions environnementales.
  • La composante 3 – coordination et gestion du projet (US$ 0,3 million ou 10 % des coûts du projet) appuiera la mise en œuvre du projet par Plan Bleu en finançant les coûts de fonctionnement supplémentaires liés a la coordination et la gestion du projet et en assurant la réalisation des audits du projet.

Compte tenu de l'approche axée sur la demande du projet, dans le Comité de pilotage du projet (CPP) les bénéficiaires identifient conjointement les activités qui sont mises en œuvre en vertu du projet, prenant en compte les priorités nationales et régionales. Le CPP est composé d’un représentant du secteur de l’environnement de chacun des bénéficiaires. Comme le projet est financé par le FEM, ces représentants sont désignés par les points focaux du FEM dans les pays. Le Plan Bleu est le secrétariat du CPP. Dans le cadre de la supervision du projet, la Banque mondiale assiste aux réunions du Comité de pilotage du projet. Les bénéficiaires peuvent décider d’inviter d’autres partenaires aux réunions du CPP afin de profiter des conseils des partenaires en termes d’activités à mettre en œuvre en vertu du projet.

Le CPP, avec le soutien du Plan Bleu, ont développé un cadre programmatique: quatre axes de travail (observation, évaluation, régulation, participation) ont été identifiés et un principe d’action transversal (économie verte) a également été approuvé. Le CPP a sélectionné 15 activités à mettre en oeuvre dans le cadre du projet.

Documents clés

NEW ! Rapport final (en anglais)

NEW ! Rapport de clôture administrative (en anglais)

NEW ! Liste des activités du projet

Document d'Evaluation de Projet

Manuel d'Exécution du Projet
 

Dates clés du projet

Lancement du projet :
24 janvier 2012

Projet déclaré effectif :
29 mars 2012

Fin du projet :
30 octobre 2015
 

Partenaires

FEM (Fonds pour l'Environnement Mondial)

Banque mondiale