Carte environnementale de la Tunisie : les travaux ont démarré

Créer un outil interactif et dynamique pour l’aide à la décision à la disposition de l’ensemble des acteurs du développement durable en Tunisie – tel est l’objectif de la carte environnementale en Tunisie, actuellement en cours d’élaboration dans le cadre du projet ReGoKo.

Face au besoin de modernisation des outils de travail et de transparence des données relatives au domaine de l’environnement, au moyen notamment des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), la présente activité vise à compléter et actualiser le travail engagé par l’Observatoire Tunisien de l’Environnement et du Développement Durable (OTEDD) et la Direction de l’Organisation, des Méthodes et de l’Informatique (DOMI) via la mise en place d’une version aboutie du système d’information géographique national sur l’environnement, également appelé carte environnementale.

La carte environnementale est un système d’information rassemblant sur un même référentiel géographique et une même plateforme informatique, plusieurs bases de données décrivant les principaux aspects environnementaux de l’état du territoire national. A travers les techniques Web-SIG, cette carte permettra au public (dont notamment les décideurs, les administrations, les citoyens, les étudiants et les acteurs économiques), de bénéficier des données générées par les différentes institutions opérant dans le domaine de l’environnement et de mettre à leur disposition des informations à la fois techniques et stratégiques qui les aideront dans l’analyse des activités liées à l’environnement et par conséquent dans l’élaboration et le pilotage de stratégies et politiques dans ce domaine.

La carte environnementale est réalisée par le bureau d’études tunisien ST2i. L’activité a démarré fin septembre 2014 et une réunion de démarrage présidée par le Secrétaire d'Etat du Développement Durable a eu lieu en octobre 2014. Actuellement, l’étape de la définition des besoins (voir schéma ci-dessous) est en cours de finalisation. Une première version opérationnelle de la carte environnementale est prévue pour juin 2015.