Réseau des procureurs pollution marine (régional)

Récemment, la problématique de l’application des lois environnementales a été identifiée en tant qu’élément clé afin de limiter la dégradation des ressources naturelles, qui a sévèrement mis en danger le développement durable des pays. Ces difficultés ont été identifiées et adressées au sein d’autres accords régionaux et des approches collaboratives ont été menées dans le cadre de réseaux adéquats, tels que le Réseau des investigateurs et procureurs de la Mer du Nord (NSN) au sein de la Convention OSPAR ou le Réseau des procureurs de l’environnement (ENPRO) de la Convention de Helsinki. Bien qu’en Méditerranée, la faisabilité et la portée d’un tel réseau aient été explorées par des réunions préliminaires tenues en 2009, 2010 et 2011 sous les auspices de la Banque mondiale, ce réseau des procureurs n’est pas encore établi formellement.

C’est ainsi que cette activité vise à :

  1. L'organisation d'une réunion annuelle du réseau : La première réunion, qui est prévue pour juin 2013, vise à institutionnaliser et établir formellement le réseau qui doit avoir une dimension régionale clairement mise en avant. Afin d'attirer plus d'intérêt, il est également prévu d'organiser en parallèle une opération de surveillance aérienne coordonnée (non financée par le projet).
    • Le résultat de la réunion devrait être un accord sur les termes de référence du réseau ainsi que sur sa structure de gouvernance;
    • Un programme de travail et budget devrait être discuté;
    • Comme première activité concrète, la réunion pourrait discuter, amender et adopter le modèle de rapport qui a été distribué lors de la réunion 2011.
       
  2. La mise en place d'un site internet dédié pour faciliter l'échange d'informations et du matériel pédagogique entre les membres du réseau http://www.menelas.org/

Documents

Rapport de la réunion